Photo of Daniel Silverstone

Daniel Silverstone

Date de l'interview: Avril 2006

Bio

Surnom IRC: Kinnison
Résidence: Angleterre, en ce moment principalement Cambridgeshire. Heureusement, Manchester dans pas longtemps
Age: 26
Profession: Ingénieur Logiciel
Site web: http://www.digital-scurf.org/
Blog: http://blog.digital-scurf.org/

En rapport avec Ubuntu

De quelle manière es-tu impliqué dans Ubuntu?

En fait je suis un débusqueur générique dans les bugs mais également je m'occupe de gnome-power-manager lorsque j'ai le temps. Avant cela j'ai travaillé sur Launchpad, sur le système Soyuz (Depuis Janvier, Ubuntu utilise Launchpad, sur Soyuz).

Combien de temps passes-tu à travailler sur Ubuntu?

Actuellement, presque la totalité de temps de travail est passé sur Ubuntu et quelques moments sur Soyuz.

Es-tu payé pour travailler sur Ubuntu?

Oui, Canonical me paie pour travailler sur Ubuntu. Après la sortie de Dapper, je recommencerai à travailler sur de nouvelles et chouettes fonctionnalités pour Soyuz.

Quand et comment as-tu commencé à être impliqué dans Ubuntu?

Lorsque j'ai été contacté pour travailler pour Canonical, j'ai commencé à travailler sur un projet nommé CSCVS sur mon temps libre, au profit de Canonical. J'ai été finalement embauché pour travailler sur Launchpad et j'ai commencé chez Canonical en Octobre 2004. Ensuite lorsque Ubuntu a utilisé Launchpad, l'infrastructure que j'ai aidée à concevoir et à réaliser, j'ai été autorisé à aider sur Dapper.

Sur quoi as-tu travaillé pour Dapper?

Je me suis occupé de gnome-power-manager mais en majorité j'ai corrigé des bugs au hasard et des problèmes isolés. J'ai rejoins le cycle trop tardivement pour avoir une fonctionnalité en particulier comme objectif, aussi j'aide principalement là où je peux.

Quels sont tes projets pour Edgy?

Je vais retourner dans l'équipe Launchpad à travailler à plusieurs fonctionnalités pour Launchpad afin de permettre aux développeurs Ubuntu d'en faire un encore meilleur usage. Nous avons les archives des paquets personnels dans les cartons -- ce qui permettra aux gens d'avoir leurs propres petites archives compatibles avec apt-get/synaptic, fournies et construites par Launchpad. Et nous devons travailler sur plusieurs autres thèmes différents , incluant le si réclamé support des distributions dérivées. La vie va être passionante pour les développeurs de la distribution dans le cycle dapper+1. Avec un cycle raccourci, les outils supplémentaires que nous pouvons leur fournir n'en seront que plus importants.

Quelle fonctionalité souhaiterais-tu voir / voir améliorée dans Ubuntu?

Je passe beaucoup de temps avec mon portable soit en conférence, soit assis dans ma confortable chaise dans le séjour à faire mon développement personnel. Aussi, j'aimerai voir un support plus performant des ordinateurs portables. J'ai également une liste personelle de reproches à faire à la fois au sujet d'Ubuntu, mais également des applications qu'elle inclue. Rien de très important et je les résoudrai peut-être moi-même. Enfin je pense qu'une meilleure interopérabilité dans des réseaux hétérogènes et la tant voulue simplicité d'utilisation, qui sont des directions vers lesquelles se dirige Ubuntu, sont les principales attentes pour les prochaines versions d'Ubuntu.

Quelles sont tes autres contributions au monde du logiciel libre?

Je dirige un petit hébergement ISP qui fournit des services à des projets libres (par exemple, nous hébergeons lua.org ainsi que lua-users.org) et je participe à divers projets Lua tout en développant mes propres logiciels de mon côté. Quiconque a utilisé les librairies GNU Common C++ a très probablement utilisé du code que j'ai écris. J'ai aussi développé les extensions du module du noyau "toshiba_acpi" qui est utilisé pour les raccourcis claviers vers le sous-système acpi sur les portables de marque Toshiba. J'ai écris le code original « readahead » utilisé pour la version 5.04 d'Ubuntu, et je suis aussi impliqué ailleurs, notamment des petites contributions au système de contrôle de la version NG de Bazaar. Je participe également à un projet de navigateur internet appelé NetSurf né initialement sur le système d'exploitation RISC mais qui a été depuis porté pour GTK+. Je développe aussi mes propres logiciels. Comme vous pouvez le constater, je suis un peu « touche-à-tout », mais mon objectif est de solutionner les problèmes qui sont importants à la fois pour moi et pour les autres.

Quel environnement de bureau utilises-tu de préférence et quelles sont les choses que tu apprécies dans cet environnement?

J'utilise le bureau GNOME présent par défaut dans Ubuntu. Je modifie très peu la configuration d'origine car je la trouve très bonne. J'ai aussi essayé KDE, Afterstep, fvwm, flwm, le bureau ROX, enlightenment, et beaucoup beaucoup d'autres encore. Je conserve la configuration par défaut du bureau GNOME parce que c'est la même que celle qu'utilise mon père, et cela me permet de rester au courant des évolutions afin de pouvoir l'aider à régler les problèmes qu'il rencontre. Enfin, cet environnement ne m'encombre pas, ce qui m'évite l'énervement d'avoir à le remplacer, ce qui constitue, je crois, le meilleur éloge que je puisse faire d'un environnement de bureau.

Quels logiciels utilises-tu au quotidien?

Comme vous pourrez le constater sur la capture d'écran ci-dessous, je travaille avec un grand nombre de bureaux en même temps. La principale raison, c'est que je n'aime pas superposer les fenêtres des applications avec lesquelles je travaille (les boîtes de dialogues ainsi que les messages d'avertissement ne me gênent pas -juste les fenêtres de travail), et j'ai donc tendance à mettre les applications les unes à côté des autres plutôt que les unes sur les autres. Pour moi les repères spatiaux sont très importants et je fais le lien entre des choses par leur proximité avec d'autres choses, mais à côté de cela, je suis aussi une créature pleine d'habitudes, habitudes qui tendent à déborder sur la façon dont j'organise ma vie. La journée commence par l'ouverture d'Evolution sur le bureau le plus à gauche. Pendant qu'il recherche mes messages, je bascule sur le bureau à sa droite, et j'ouvre quatre terminaux. Dans l'un de ces terminaux, je mets TinyFugue avec un client de chat (comme IRC mais différent) pour discuter avec une bonne partie de mes amis. Dans un autre terminal, va irssi-text connecté à la myriade de réseaux IRC auquels je participe, dans le troisième terminal, j'ouvre une session ssh vers mon serveur à la maison, et dans le quatrième, une session ssh vers mon serveur chez Telehouse.

Ensuite, j'ouvre un navigateur internet sur le bureau suivant à droite et je le mets en plein écran. J'utilise Firefox car je trouve qu'il offre la meilleure combinaison vitesse/options avec la meilleure interface utilisateur de tous les navigateurs que j'ai pu tester (oui, même si je travaille sur un projet de navigateur internet, Firefox reste mon navigateur préféré, et comme vous pouvez le voir sur la capture d'écran ci-dessous, je ne m'embarasse pas de distractions sur mon écran.

A ce moment commence le travail de la journée. Dans les terminaux, vim peut-être utilisé pour de petits travaux de programmation, emacs plutôt pour des travaux plus importants ou sur de plus longues durées. Beaucoup de gens me regardent d'un air confus parce que j'utilise à la fois emacs et vim, en fait, dans mon ancien travail, j'utilisais les deux sur le même bureau l'un à côté de l'autre. Mon principe, c'est de toujours utiliser le meilleur outil pour faire un travail donné, et, pour moi, vim et emacs remplissent des rôles différents dans mon travail au quotidien.

Si je dois lire du code que j'ai téléchargé ou un « patch » envoyé par un collègue ou ami, je lance gedit et j'agrandis les polices. En fait, c'est surtout par feignantise, car Nautilus associe gedit avec ce type de fichiers, il y a juste à double-cliquer et gedit se lance.

Quels ordinateurs possèdes-tu, et comment sont-ils nommés?

En termes d'architectures, mon copain et moi n'avons pas particulièrement une large gamme, mais en résumé... Notre routeur à la maison, est appelé, sans imagination, 'routeur', et est un Netgear DG834G. Le principal serveur que nous avons s'appelle 'ennui' et est un lien essentiel à mon passé. Mon premier ordinateur s'appelait 'henry' qui est devenu 'henri' au fil du temps et de mes progrès en français. Quand je suis parti à l'université, quelqu'un d'autre avait un ordinateur appelé 'henri ' et ainsi 'henri' s'est mué en 'ennui'. Comme ma collection d'ordinateurs allait grandissant, il m'est apparu comme une bonne idée de les nommer à l'aide d'un schéma cohérent, et ainsi, à partir d''ennui' comme point de départ, nous avons nommé nos ordinateurs avec des mots associés à la fatigue,l'ennui, etc. Actuellement, les noms utilisés à la maison sont 'ennui', 'lieu commun', 'acedia', 'banal', 'petitemort', 'stupeur', 'fatigue' et 'narcolepsie'. Banal tourne sous Breezy avec mythtv et une carte UK DVB-T ce qui permet ainsi d'enregister en numérique les émissions de télé ; 'petitemort', 'acedia' et 'lieu commun' sont des ordinateurs de bureau (i386, arm, et AMD64 respectivement), et 'stupeur', 'fatigue' et 'narcolepsie' sont des ordinateurs portables. Parmi les autres noms utilisés dans le passé, on peut citer 'assommant', 'langueur', 'clochard', 'léthargie', 'les bronzés', 'se prélasser', 'malaise' – comme vous pouvez le constater, ce n'est pas une petite collection, mais elle n'est pas très grande par rapport à celle de certains.

A quoi ressemble ton bureau?

J'ai pris une capture d'écran des six premiers bureaux à partir de la gauche (ceux sur lesquels je passe le plus clair de mon temps) et je les ai assemblés en une seule image pour vous:

desktop Magnify

A quoi ressemble ta « salle des machines »?

Je suis un fidèle croyant de l'adage qui dit qu'un bureau rangé est le signe d'un esprit malade :

Computer Area Magnify

Que bois-tu quand tu travailles sur ton ordinateur?

Principalement du café, du thé (qu'un de mes collègues qualifie de «bas de gamme »), du thé vert, de l'orangeade, des jus de fruits, et du coca light. Occasionnellement de l'Irn Bru (salut Jonathan).

Questions personnelles

Où es-tu né / as-tu grandi?

Au grand amusement de chacun, je suis né dans un petite ville appelée Nuneaton. J'ai grandi à Birmingham puis suis allé à l'université de Londres avant de travailler à Cambridge.

As-tu des frères et soeurs?

J'ai deux frères et une soeur. Ma soeur est l'aînée et mon frère le benjamin de la famille.

Quels souvenirs gardes-tu de ton enfance?

J'ai gardé beaucoup de souvenirs et d'anecdotes de mon enfance, dont la plupart présentent peu d'intérêt pour qui ne les as pas vécus. Je devrais probablement commencer par une histoire que m'a raconté mon père. Quand j'avais trois ans, j'avais pour habitude de m'assoir sur sa chaise dans la pièce où il avait son ordinateur et j'essayais de faire comme lui, écrire des mots. J'ai fait ainsi le lien entre les lettres majuscules et minuscules sur un clavier. Un jour, j'avais rempli l'écran de 'chat', 'chien', 'cochon', 'poule', 'chouette' – les mots immortels qui ne m'ont jamais quittés et qui me hantent encore aujourd'hui. J'ai alors demandé à mon père comment faire pour effacer les mots afin d'en écrire d'autres. Mon père, passablement occupé par la relecture d'un manuscrit pour ma mère, m'a juste dit : appuie sur la touche « retour arrière » et m'a demandé de sortir. Quelques minutes plus tard, il a découvert qu'à l'âge de trois ans déjà, je me débrouillais suffisamment bien pour pouvoir utiliser emacs. Je me souviens de manière confuse d'avoir écrit mes premiers logiciels à l'âge de cinq ans. En dehors de cela, mon enfance était plutôt banale, avec son lot de batailles de boules de neige, de promenades en vélo autour des collines près de chez moi, et de leçons de natation, etc.

Un souvenir encore bien présent dans mon esprit est celui du jour où je me suis assis avec fractint (un logiciel générateur de fractales, note du traducteur), et, comme je le regardais dessiner ces fabuleux motifs, je me suis juré d'apprendre à faire la même chose. Ainsi est née ma passion pour les algorithmes et la représentation des données. Passion qui m'anime toujours actuellement.

Marié, fiancé, ou coeur à prendre?

Je vis avec mon copain Rob depuis maintenant bientôt six ans. Nous avons l'intention de nous déclarer auprès de la mairie l'année prochaine.

As-tu des enfants ou des animaux familiers?

Nous avons une chatte prénomée Elizabeth. Elle est tigrée de couleur grise avec des tâches brûnes sur la poitrine et le ventre.

Quels endroits recommandes-tu au visiteur qui irait par chez toi?

Mon pays a une histoire très riche, par conséquent, il y a beaucoup de choses à voir. Les amateurs d'architecture ne manqueront pas les fantastiques châteaux et églises. La cathédrale Ely est un monument magnifique, tout comme la tour de Londres. Jettez un oeil sur http://wikitravel.org/en/United_Kingdom si vous souhaitez en savoir plus.

Ton lieu de vacances préféré?

J'ai un coin tranquille dans la région Loir-et-Cher, en France. Cependant, je ne prends pas tellement de vacances, et la plupart de mes déplacements à l'étranger se font dans le cadre de mon travail pour Canonical.

Qu'est-ce qui te passionne?

Le mot "passion" est un terme tellement évocateur. Il parle de hauts (et de bas) émotionnels qui sont vraiment extrêmes et puissants. Or je ne suis pas sûr du tout d'avoir jamais jusqu'à présent découvert une chose qui évoque une telle réponse en moi. Je suis une personne pleine d'habitudes; à ce titre, ma vie repose presque entièrement sur la stabilité; stabilité physique, mentale, et émotionnelle. Toutefois, si je devais utiliser le terme "passion" dans le sens de "sentiments très forts", alors je dirais que j'éprouve de la passion pour mon copain, que je suis passionné par la gastronomie, et par la création et l'entretien d'amitiés, ou plus spécifiquement peut-être, que je suis passionné par mes amis. Je suis le genre de personnes prête à se lever à trois heures du matin et rouler une centaine de kilomètres juste pour serrer quelqu'un dans mes bras, si cette personne en a désespérément besoin, donc je crois qu'on peut dire, par dessus tout, que je suis passionné par le bonheur.

Qu'est-ce que la réussite, pour toi?

J'ai une tasse quelque part sur laquelle il est écrit « Réussir c'est ne jamais devoir porter un costume » ce qui est un des aspects de ma vision de la réussite. Cependant, pour moi, la réussite signifie, aussi, plus simplement, être heureux. L'argent n'est pas une réussite en soi pour moi, et je n'ai pas non plus de buts particuliers qui pourraient constituer l'oeuvre de ma vie. La réussite signifie que quand j'ai terminé ma journée, je peux serrer dans mes bras la personne que j'aime. La réussite signifie que même dans la routine, tu peux trouver de la joie, et cette joie simple, en elle-même n'est jamais routinière.

Qui admires-tu le plus?

C'est une question à laquelle il est extrêmement difficile de répondre. J'admire beaucoup de gens pour beaucoup de raisons. Je peux en citer quelques uns de célèbres comme Martin Luther King et Oscar Wilde, et, au risque d'en dérouter certains, Robbie Williams. Mais je pense que les gens les plus importants et qui méritent l'admiration sont ceux qui suscitent peu l'admiration parce qu'ils sont tellement célèbres.

J'admire une de mes amies très proches, Lesley, pour avoir eu le courage de quitter la routine quotidienne d'un boulot « normal » et de s'être mise à son compte. J'admire mon frère Ramjam pour les mêmes raisons. Je pourrais écrire des heures durant sur les gens qui ont des qualités que j'aimerais posséder. Je pense surtout que tout le monde est admirable d'une façon ou d'une autre. Même les gens qui vous paraissent les plus « méchants » doivent avoir des qualités admirables quelque part au fond d'eux, mais c'est sûrement les personnes qui font l'effort de chercher cette étincelle de bonté chez l'autre, qui sont les plus admirables.

Que fais-tu de ton temps libre?

Je développe des logiciels, lit, regarde des films et la télé – rien de bien spécial. Je suis très intéressé par la gastronomie, je cuisine mes petits plats, et par conséquent, j'aime bien essayer de reproduire la cuisine d'autres cultures. Jusqu'à mon arrêt pour raisons médicales, j'étais un fervent escrimeur et entraîneur dans la discipline « fleuret ». Je suis également photographe amateur; jusqu'à il y a peu, je développais mes propres photos en noir et blanc et toutes mes photos sérieuses étaient faites sur du film. Aujourd'hui, je tente d'obtenir les mêmes résultats avec un appareil numérique SLR. Les formes, la lumière, et la texture me fascinent. Autrement, je dirige un petit hébergement ISP (comme j'en ai parlé précédemment) dans mon « temps libre » donc je suppose qu'avec tout ça, je n'ai pas beaucoup de temps pour juste me reposer.

Quels livres as-tu lu récemment?

Je lis de telle façon que je parcours les livres assez rapidement, mais souvent je les relis trois ou quatre fois avant de les considérer comme lus – voici donc la liste des livres que j'ai lus en 2006 (soit à peu près quinze semaines de lecture) classés dans le désordre : «Le peuple d'argile » de David Brun, « Anvil of Stars », « La musique du sang », «Forge of God » tous trois de Greg Bear, « Diaspora », « Shild's Ladder » et « Isolation » de Greg Egan, « Hidden Empire » de Kevin J. Anderson, « A hat full of sky » de Terry Pratchett, « L'homme des jeux » de Iain M. Banks, « Adrian Mole and the weapon of mass destructions » de Sue Townsend, « Raft » de Stephen Baxter, « Kept Boy » de Robert Rodi, « How to clone the perfect blonde » de Sue Nelson et Richard Hollingham, « L'étoile de Pandore »  de Peter F. Hamilton. Actuellement, je suis en train de relire « Mindstar Rising » de Peter F. Hamilton. Comme vous pouvez le constater, cette année a été très « science-fiction » , mais cet été, je vais relire la trilogie du Seigneur des Anneaux, comme c'est une tradition chez moi.

Quels films as-tu vu récemment?

Récemment j'ai vu, « Le secret de Brokeback Mountain », « Slevin », « Good Night and Good luck », « L'école fantastique », « V pour Vendetta », et quelques autres dont j'ai acheté les DVD. Plus récemment, j'ai vu « L'âge de glace 2 » qui est fabuleux. Je n'avais pas ri autant au cinéma depuis longtemps.

Quels sont tes goûts musicaux?

Il est plus facile de commencer par ce que je n'aime pas. Je n'aime pas le rap sans mélodies, comme la musique qui ne progresse pas de manière intéressante. Mais même dans les genres que j'apprécie, il y a des choses que je n'aime pas (et inversement, il y a des morceaux de rap que j'aimerais sûrement). Il y a cent quinze artistes dans mon répertoire d'albums, ce qui signifie qu'il y a au moins cent quinze artistes que j'aime suffisamment pour acheter leurs disques. Cela représente environ 190 CD's que j'ai pris la peine de ripper au format Ogg/Vorbis. Au hasard, les albums 23, 53, 77, et 136 sont respectivement, 'Cab Colloway/The Classic Tracks', 'Fatboy Slim/You've Come A Long Way, Baby', 'Jean Michel Jarre/Zoolook' et 'Pink Floyd/Wish You Were Here'.

Quels sont tes gadgets préférés?

Je ne suis pas trop « gadgets »; j'achète plutôt mon matériel en fonction de mes besoins. Toutefois, il y eut une période où j'aimais beaucoup les gadgets, et j'ai possédé par exemple des Agenda VR3 (des PDA fonctionnant sous Linux, qui rappellent les palm pilot) et des appareils photographiques numériques L'Espion. Aujourd'hui, bien que certains le considèrent comme un gadget, j'ai un Canon EOS 350D, qui pour être franc, n'est pas un gadget, mais plutôt un outil qui me permet d'apprécier encore plus la photographie.

Citation favorite?

Il m'est difficile de choisir une citation comme ma favorite. J'en rapporte sur mon site web quand j'en trouve des qui me touchent particulièrement. Allez, juste pour vous, une citation que j'apprécie beaucoup "La plupart gens sont des autres gens. Leurs pensées sont les opinions de quelqu'un d'autre, leur vie, une imitation, et leurs passions, une citation." Oscar Wilde, De Profundis

Plat préféré?

Probablement thai style curry, plus vraissemblablement un thai style curry jaune avec des patates douces et du poisson.

Bédé préférée?

Sur papier? Je n'en sais rien. Sur Internet? Dilbert.

Une recommandation pour un site non lié à Ubuntu (avec une petite description)?

C'est difficile pour moi de suggérer autre chose que Google UK qui est, honnêtement, la page la plus visitée dans l'historique de mon navigateur. J'utilise également souvent Wikipedia ainsi que http://rafb.net/paste :-)